L’argent n’est pas ce que vous croyez


L’argent n’est pas ce que vous croyez ! par Guillaume Rodolphe

Quel thème plus extraordinaire que l’argent !

Combien d’ouvrages sur le sujet ?

Combien de sites web et de blogs sur ce thème ?

Combien de parutions, de magazines, d’articles publiés sur la finance, l’économie, l’investissement, l’épargne ?

Combien de personnes s’y intéressent ?

Ou plutôt, devrais-je dire qui ne s’y intéresse pas ?

Il est omniprésent dans notre société, sous la forme de billets, de pièces, de crédits, de comptes bancaires, d’entreprises, d’actions et d’obligations, de chiffres d’affaires, de rendements, de dividendes, de pourboires, de prêts, de revenus, de produits financiers complexes, de salaires, de retraites, de budget, mais aussi d’impôts, de taxes, de dettes, de malversations, de tromperies, d’arnaques, de pyramides de Ponzi, de scandales, de faillites.

Bref, l’argent est partout, tout le temps, tentaculaire.

Il nous permet d’assumer nos besoins fondamentaux : nous nourrir, nous vêtir, nous chauffer, nous protéger des intempéries grâce à un toit.

Beaucoup d’entre nous en manquent souvent, un certain nombre en a suffisamment, un grand nombre en manque cruellement.

Que ce soit à l’échelle d’une famille, d’un pays, du monde entier.

Mais en définitive, qu’est-ce qu’est l’argent ?

Je vous propose un exercice très simple et très puissant pour le découvrir.

1. Qu’est-ce que l’argent représente pour moi ?

Vous allez prendre une page blanche et écrire ce que l’argent représente pour vous.

C’est très simple n’est-ce pas ?

Juste écrire une dizaine de phrases, celles qui vous viennent à l’esprit en premier sont souvent les meilleures.

Pour moi, l’argent représente…..

Par exemple,

Pour moi, l’argent représente la liberté.

Pour moi, l’argent représente le pouvoir.

…….

Il peut s‘agir de choses « positives », mais aussi de choses « négatives ».

Pour moi, l’argent représente l’avidité.

Pour moi, l’argent représente l’avarice.

………

Je vous laisse maintenant quelques minutes  pour terminer cette première partie de l’exercice.

2. L’expérience de l’argent est créée par vos pensées

Voici la révélation incroyable. L’argent n’est jamais en soi, la chose ou la valeur que vous avez pu penser jusqu’à présent.  C’est une illusion. L’argent est un simple écran vide sur lequel vous avez projeté depuis de nombreuses années vos pensées, vos valeurs,…

L’argent est-il la liberté ? L’argent est-il le pouvoir ?

Non, bien sûr !

L’argent n’est rien de tout cela. Il présente la faculté extraordinaire de pouvoir revêtir à la manière d’un caméléon, la valeur de choses tant matérielles qu’immatérielles. Les humains l’ont créé pour cela. Cependant, il n’est rien de ces choses.

Il s’agit donc d’un phénomène de projection. Je m’explique car j’entends déjà les critiques et remarques acerbes.

« L’argent c’est bien un moyen d’échange, quand même ?

Quand j’ai envie de manger du pain, je vais à la boulangerie, je donne 1 euro à la vendeuse et en échange, j’ai bien une baguette »

Oui, on projette généralement sur l’argent la valeur de moyen d’échange. Est-ce vrai ?

En réalité, c’est vous-même qui êtes le moyen d’échange et vous le resterez.

La preuve ?

Laissez tomber une pièce d’un euro sur le sol de la boulangerie et attendez que cette pièce soit échangée contre une baguette. Vous risquez d’attendre un certain temps, jusqu’à ce que quelqu’un –un être humain- le ramasse et demande à échanger cet objet contre une baguette. C’est bien l’être humain et lui seul qui constitue le réel moyen d’échange.

L’être humain est également la source de la projection. Aucun animal si évolué qu’il soit n’a réalisé cette projection incroyable.

Mais comment se fait-il que nous soyons tous dupes de cette illusion ?

Depuis tout petit, vous associez à l’argent une vertu magique. On vous a donné de l’argent de poche et vous avez pu vous acheter des bonbons. A l’inverse, vous avez manqué d’argent et vous n’avez pas pu vous acheter ce que vos copains ou copines possédaient. Dans tous les cas, vous avez opéré cette projection depuis votre enfance et celle-ci s’est totalement intégrée à votre expérience de tous les jours et vous en avez oublié que vous en êtes vous-même la source. Ensuite, vous avez totalement considéré que cette fonction d’échange était une valeur intrinsèque à l’argent et vous avez validé cette croyance au fur et à mesure de vos expériences avec l’argent. Tout vous a conforté dans cette illusion. L’argent a donc maintenant une vie propre. Et c’est comme cela que, pour beaucoup de personnes, l’argent dirige leur vie.

En réalité, votre vie n’a jamais dépendu de l’argent et n’en dépendra jamais.

Mais ce n’est pas tout.

Lorsque vous souhaitez obtenir de l’argent, la volonté d’en avoir fait disparaître la valeur que devait précisément vous apporter cet argent. Je m’explique…

En cherchant à obtenir de l’argent pour être libre, vous perdez la liberté.

En cherchant à obtenir de l’argent pour assurer votre sécurité, vous perdez cette sécurité.

……..

Souhaiter gagner plus d’argent n’est ni plus ni moins une déconnexion par rapport aux valeurs que nous possédons en nous-mêmes.

Je sais qu’à ce point beaucoup d’entre vous vont être heurtés.

Mais nous devons continuer.

Ce mécanisme de projection est effectué par beaucoup d’humains et la crise que nous vivons  en est juste l’un des symptômes. En avoir pleine conscience est fondamental. Cette perception de l’argent au plan collectif totalement déconnectée de la réalité entraine inévitablement des décisions catastrophiques qui aboutissent à des situations désastreuses.

3. Existe-t-il un antidote ?

Je vous rassure tout de suite. Oui et cet antidote est simple.

Reprenez votre liste : « Pour moi, l’argent représente… »

Et vous allez, par un mécanisme de pleine conscience reprendre à l’argent le rôle que vous lui avez inconsciemment donné. Pour cela, il suffit juste de remplacer le mot « argent » par « je ».

Ainsi, « Pour moi, l’argent représente la liberté » devient « je suis la liberté » ou « je suis libre ».

« Pour moi, l’argent représente le pouvoir » devient « je suis le pouvoir »,…

Bien sûr, si vous avez écrit « Pour moi l’argent représente l’avidité », cela se transforme en « Je suis avide ».

Ce qui est très important est de ne pas vous juger pendant ce processus. Ecrivez les phrases, notez-les, mais ne commencez pas à vous demander le pourquoi du comment à ce propos.

Essayez de faire entrer ces phrases en vous. Sans jugement.

Nous avons sans doute eu des bonnes raisons d’agir ainsi, mais en vérité, c’est une partie de nous-mêmes que nous avons déléguée à l’argent. Nous nous sommes dissociés de cette partie et nous avons perdu l’énergie qui y est associée. Il s’agit maintenant de la reconquérir.

L’argent est une cible parfaite pour nos projections, car il est un écran totalement neutre, sans réactions, et peut prendre une forme matérielle (billets, pièces de monnaie,..) ou immatérielle (compte bancaire,..) à notre guise.

4. Que va t’il  se passer ensuite ?

Progressivement, vous allez vous reconnecter à cette partie de vous-même que vous aviez délaissé, vous allez découvrir que vous pouvez être un, unifiés enfin. Et découvrir le trésor enfoui au fond de vous-même.

Pas une projection, une illusion. Non, vous allez accéder au cœur de votre être.

Si vous avez des difficultés avec une des phrases, c’est sans doute celle-ci qui est la plus ancrée en vous-même.

Laissez-la tomber un moment, puis revenez-y. Soyez patients et indulgents avec vous-mêmes. Traitez-vous avec gentillesse.  Vous pouvez la modifier un peu et entrer progressivement en contact avec elle. Vous pouvez l’exagérer en la déformant et en rire.

La bonne humeur est souvent déterminante dans la vie. Servez-vous en !

A la fin du processus, vous pourrez dire : « Avec et sans argent, je suis… »

Quelle libération !

Avec bienveillance et à vos commentaires…

Si vous avez apprécié cet article, un petit coup de pouce :

http://scoopeo.com/blogs/largent-nest-pas-ce-que-vous-croyez

http://blogasty.com/billet/371845-l-argent-n-est-aps-ce-que-vous-croyez-post

http://www.fuzz.fr/story/l%E2%80%99argent-n%E2%80%99est-pas-ce-que-vous-croyez-vivre-simplement-en-pleine-conscience

La méditation du Dimanche


Arrêter les activités mentales inutiles permet à l’état naturel de surgir.
Un calme profond
est toujours présent
derrière un mental agité.

Jac O’Keeffe

Comment enrichir votre vie avec moins de stress 3


Ceci est la troisième partie de l’article « Comment réduire le stress dans votre vie ».

Vous trouverez la première partie ici et la seconde partie ici.

3 – Vivez sainement et simplement

– Faites des mini-pauses durant la journée :

Cela vous donnera un gain d’énergie très appréciable en fin de journée.

Si vous travaillez sur ordinateur, éloignez-vous en pendant quelques minutes.

Je peux vous assurer qu’il sera toujours présent à votre retour.

– Apprenez à respirer profondément :

Les exercices de respiration profonde (ou respiration abdominale) se pratiquent au mieux dans un environnement naturel.

– Pratiquez régulièrement une activité physique:

Inutile de vouloir battre le record du monde du 100m nage libre ou le marathon.

Une marche régulière de 20 minutes par jour est préférable à un jogging de deux heures une fois par semaine.

– Mangez sainement et dormez suffisamment :

Il suffit de fermer les yeux et de goûter dans le calme un aliment que l’on a déjà mangé 100 fois et vous allez le redécouvrir.

Vivez cette expérience unique avec un morceau de chocolat.

L’alcool est à consommer avec modération et les stimulants sont à éviter au maximum car ils donnent une fausse impression d’énergie.

Respectez vos horloges biologiques.

– Constituez-vous un environnement zen :

Rangez votre bureau sur votre lieu de travail, classez votre bureau sur votre écran d’ordinateur et votre boîte de réception mail;

à votre domicile: privilégiez le minimalisme, les plantes et fleurs, les couleurs pastels ou noir et blanc,

les grands espaces, et surtout les objets utiles, solides, ergonomiques et fonctionnels.

– Prenez soin de vous-même pour mieux aimer les autres :

Découvrez ce qui est pour vous une source de plaisir et de joie et agissez dans ce sens.

Appréciez les moments en solitaire. Souriez et riez le plus possible.

– Goûtez l’instant présent en toutes circonstances :

Le temps est un présent sacré. Chaque jour est la seule chose que nous possédons vraiment.

Notre vie, c’est maintenant.

– Aidez les autres et soyez reconnaissants avec autrui :

Le partage de notre vie avec les autres est source de joie immense.

Pratiquez l’altruisme à chaque fois que vous le pouvez et prenez un instant

le plus souvent possible pour être reconnaissant de tout ce que vous avez dans votre vie,

au milieu des personnes qui la partagent. Votre vie est un cadeau, prenez en conscience.

– Apprenez à lâcher prise :

Vous n’êtes pas le Maître de l’Univers. Acceptez les évènements tels qu’ils se produisent.

Vous n’avez pas besoin de tout contrôler.

– Entrainez-vous à la concentration et à l’attention:

Méditez. Il est maintenant établi qu’une méditation en pleine conscience réalisée régulièrement réduit le stress de façon significative.

–          Ces conseils vous semblent trop simples ou farfelus ?

Alors je vous mets au défi.

Appliquez un à un ces conseils dans votre vie et voyez quelle différence cela fait.

Demandez ensuite à votre entourage d’évaluer votre degré de stress avant et après et mesurez la différence.

–          Ces conseils vous semblent trop difficiles à mettre en œuvre ?

Alors je vous demande de commencer par celui qui vous semble le plus accessible.

Enfin, si vous voulez à coup sûr et plus rapidement, réussir votre vie,

gagner en sérénité et profiter d’une vie moins stressante, prenez un coach.

J’en connais un qui vous permettra durablement de mettre en application ces conseils dans votre vie.

Être moins stressé(e), c’est une façon durable d’enrichir sa vie.

Trucs pour mener une vie simple et heureuse


Ne vous est-il jamais arrivé(e) de craquer pour un objet et de le regretter quelque temps après?

Ne vous est-il jamais arrivé(e) de désirer un bien et une fois acquis de vous rendre compte que vous n’en aviez pas besoin?

Ne vous est-il jamais arrivé(e) d’acheter des choses et vous dire que vous les avez payé trop cher pour leur valeur?

Ne vous est-il jamais arrivé(e) de céder au matraquage publicitaire en achetant un vêtement, puis de ne jamais le porter ?

Si vous répondez OUI à l’une de ces questions, lisez la suite!

Notre société est conçue pour vous faire succomber à la tentation le plus souvent possible et pour augmenter votre envie furieuse d’achats pour vous ou pour vos enfants.

Voici quelques petits conseils pour apprendre à mieux consommer.

La méthode consiste à acheter un petit carnet (votre carnet de vie par exemple si vous en possédez un ou n’importe quel carnet ou cahier que vous portez sur vous) dans lequel vous allez noter deux choses:

le jour où vous souhaitez acheter cet objet et la nature de cet objet.

Puis, vous vous imposez un délai de 7 jours de réflexion.

Pendant ce délai, vous allez répondre aux trois questions suivantes:

– En ai-je besoin?

– En ai-je les moyens?

– Puis-je trouver cet objet moins cher?

Dans les trois quart des cas environ, vous vous rendrez compte que votre envie est passée, que cet objet était un gadget, qu’il est bien trop cher pour vous ou encore que vous n’avez pas effectué de comparaison intelligente de prix nécessaire avant tout achat (offre sur internet, magasins dégriffés,…).

Dans un quart des cas environ, vous répondrez OUI. je vous propose de répondre alors à trois nouvelles questions:

– Cet objet est-il utile?

– Cet objet est-il esthétique?

– Cet objet est-il durable?

Chaque nouvel objet doit embellir votre vie. Si vous n’avez pas l’argent nécessaire pour l’acheter, épargnez le temps qu’il faut. Vous verrez que vous lui ferez une place encore plus importante dans votre intérieur (au sens propre comme au sens figuré).

La simplicité doit rimer avec beauté et utilité, jamais avec médiocrité ou rapidité.

Optez pour la simplicité volontaire!