La meditation du Dimanche


Je compare souvent l’esprit en méditation à un pot d’eau boueuse:

plus nous laissons l’eau être, sans interférer ou sans l’agiter,

plus les particules de saleté se déposent au fond,

laissant ainsi briller la clarté naturelle de l’eau.

Sogyal Rinpoché

Publicités

Une Réponse

  1. Je viens de commandé un livre qui s’intitule « J’ai perdu ma montre au fond du lac », de Rémi Tremblay et Diane Bédard, qui traite de l’attitude sage à adopter lorsque les choses ne tournent pas rond. Aucune chance de retrouver ta montre au fond si tu continue à t’agiter et à brouiller l’eau… J’aime bien cette analogie de l’eau. Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :