News med : PLUS de pensée positive = MOINS de maladies coronaires.


On sait que le stress est un facteur de risque cardiaque mais on ignore si,
à l’inverse, avoir un caractère enthousiaste et garder un bon moral aide à
préserver la santé du coeur.

Une récente étude publiée dans l’ European Heart Journal semble le prouver. Des chercheurs du Centre for Behavioral Cardiovascular Health à l’université de Columbia ont suivi sur une période de dix ans 1 739 adultes en bonne santé et ont observé que les personnes présentant un affect positif avaient un risque de développer une maladie coronarienne inférieur de 22 %. D’après le Dr Karina Davidson, responsable de l’étude, plusieurs hypothèses peuvent expliquer cette relation : «D’abord, ceux qui ont des pensées positives ont probablement de plus longues périodes de repos ou de relaxation physiologique. Deuxièmement, ils sont sans doute mieux à même de gérer des situations de stress». Néanmoins elle
estime prématuré d’émettre des recommandations, en l’absence d’essais cliniques rigoureux sur cette question. Si leurs résultats confirmaient les constatations de l’étude, il serait peut-être possible de prévenir les maladies cardiaques en tâchant d’améliorer le moral des patients.

Intéressant, non?

Si vous avez envie de lire l’article scientifique en anglais, il se trouve ici, puis cliquer sur [Begin manual download].

Bonne lecture…et souriez!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :