Les adeptes de la méditation sont moins sensibles à la douleur.


Selon des chercheurs de l’Université de Montréal, la méditation, une pratique qui peut apporter un équilibre mental, physique et émotionnel, contribue au soulagement de la douleur.

Une nouvelle étude, publiée dans la revue Psychosomatic Medicine, révèle que les adeptes de la méditation Zen sont moins sensibles à la douleur et ce, qu’ils soient dans un état méditatif ou non, que des personnes qui ne pratiquent pas la méditation.

Si vous souhaitez en savoir plus, cliquer ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :